SKU

M245

Teekanne Haiiro

Teekannen aus Keramik
Steinzeug-Teekanne aus Japan
Fassungsvermögen
50 cl
55,00 €
Auf Lager

Kostenfreie Lieferung nach Deutschland ab 49 €

  • Höhe 9.5

  • Durchmesser 10

  • Material Sandstein

  • Fassungsvermögen 50 cl

Beschreibung

Mit dieser Steinzeug-Teekanne mit 0,5 L Fassungsvermögen genießen Sie Ihren Tee nach echter japanischer Tradition.

Ihr Name "Haiiro" bedeutet "Aschgrau" und bezieht sich auf das besondere Herstellungsverfahren, mit dem die Töpfer Teekannen noch robuster und dichter machen.

Die handgefertigte Kanne stammt aus der japanischen Töpfer-Manufaktur Mino Yaki, die seit Jahrhunderten für ihre hochwertigen Keramikwaren berühmt ist.

Sie ist mit einem Edelstahlfilter ausgestattet.

Unser Geschenktipp: ergänzen Sie die Kanne mit den passenden Haiiro Tassen zu einem kompletten Set!

Tipps zur Verwendung

Il est préférable de laver la théière Haiiro à la main afin d’éviter d’abîmer la peinture.
Ne pas utiliser au micro-onde ni au lave-vaisselle

Conseils pour mettre en place la anse :

- Passer les tiges en métal souple dans les supports de la anse

- Replier les extrémités des tiges en métal pour que la théière soit bien maintenue.

Kunsthandwerk

Cette théière en grès est fabriquée dans la région de Mino, qui se situe dans la préfecture de Gifu (à 30 km environ au Nord de Nagoya). La poterie Mino Yaki est un haut lieu de la céramique au pays du soleil levant depuis plusieurs siècles. L’histoire de Mino Yaki débute il y a plus de 1300 ans environ. Durant la période Hein (794-1185), la glaçure faite à partir de cendres, appelée aussi Shirashi, fut introduite.

Au cours de la période Momoyama (1573-1603), l’intérêt croissant de la population japonaise pour la cérémonie du thé permit de stimuler la production d’accessoires de thé. De ce fait, beaucoup de potiers émigrèrent dans la région de Mino en raison de la présence importante de fournisseurs d’argile et de combustible. C’est à cette période véritablement que le développement de la poterie Mino Yaki eut lieu. Enfin, au XVIIe siècle, les potiers de Mino eurent l’idée révolutionnaire de construire des fours à céramique dans les montagnes escarpées de la région. Ces fours firent ainsi la renommée de la poterie à travers tout le pays.

Einloggen
Einloggen Erstelle meinen Account