Nos créations parfumées, un goût, une émotion

Palais des Thés apporte la même exigence à la création des thés parfumés qu’à sa sélection de thés d’origine et de Grands Crus. Pour chaque nouveau thé, il s’agit de trouver la juste composition par un jeu d’associations et d’équilibres complexes entre le thé et les arômes. Depuis 18 ans, Mathias Minet signe pour Palais des Thés des mélanges d’une très grande finesse, des créations subtiles dont la dégustation vous invite à un véritable voyage émotionnel.

Il arrive que la perception des thés parfumés soit un peu ambigüe. On les aime pour leur côté consensuel, leurs saveurs agréables et gourmandes. Ces thés souffrent néanmoins d’une moins bonne image auprès des connaisseurs. Or, chez Palais des Thés, notre fierté est au contraire d’offrir le meilleur du thé parfumé : des thés haut de gamme avec des mélanges savamment dosés. Depuis une trentaine d’années, nous élaborons des thés parfumés aux fruits, fleurs, plantes ou épices, résultats d’un délicat processus créatif et d’un savoir-faire exigeant pour maîtriser le mariage harmonieux souhaité.

- Article extrait du magazine Bruits de Palais 70 - page 4 -

Dialogue délicat entre thés et parfums

Les associer à d’autres fragrances nécessite un nez et un palais talentueux. Cette recherche est le territoire de Mathias Minet, dégustateur et créateur de thé. Il est, entre autres, à l’origine de créations emblématiques comme le Thé du Hammam, Spring of London ou encore Vive le thé !

Son travail s’apparente à celui des grands parfumeurs, avec toujours comme objectif, la recherche d’harmonies heureuses qui respectent les notes aromatiques du thé. « L’accord vient d’un dialogue entre le parfum et le thé qui a son propre caractère. Un parfum délicieux ne se marie pas forcément bien avec un thé sublime » souligne-t-il.

Lire la suite
Composition aromatique et émotion

Son travail consiste à respecter les saveurs de chaque ingrédient. « Lorsque quelqu’un sent ou goûte un thé parfumé, il est immédiatement plongé dans l’émotion, et il ne va pas chercher à analyser. Un grand thé parfumé est donc un thé qui suscite des émotions, de la joie ou de l’émerveillement, et se traduit par le sourire du client dès qu’il sent le thé » ajoute Mathias Minet.

Aussi suit-il ses intuitions, davantage guidé par l’expérience que par des notions scientifiques d’association moléculaire, même s’il travaille avec des aromaticiens lorsqu’il s’agit de passer à la phase de fabrication. Une liberté précieuse qui lui permet de laisser libre cours à sa créativité et à l’émotion.

La signature unique de Mathias Minet se reconnaît par la parfaite harmonie de mélanges complexes, savamment dosés, incarnant parfaitement une certaine élégance parisienne.

lazyload

Les sources d’inspiration

Quelle est donc la genèse de la création d’un thé parfumé qui traversera les décennies ? Chaque création puise dans l’imaginaire, les voyages, les émotions de son auteur. Il y a toujours, à l’origine d’une création parfumée, la recherche d’un univers olfactif et gustatif. Pour le Thé du Hammam, Mathias Minet a souhaité évoquer un art de vivre inspiré des hammams d’Istanbul et des promenades le long du Bosphore. Une création qui rappelle les fleurs et les fruits du rituel du hammam : rose, datte verte, fruits rouges et fleurs d’oranger. Un mélange frais et délicieusement désaltérant.

Lire la suite
Une élaboration minutieuse

Comment s’opère l’alchimie entre les différents composants pour arriver à l’équilibre parfait ? « Pas de recette miracle », confie Mathias Minet, « l’expertise vient de l’expérience, des essais ». Pour le Spring of London, association d’un Darjeeling de printemps et d’une très belle bergamote, il s’agissait pour lui de trouver le fil rouge qui permettrait au parfum zesté aérien de la bergamote de s’accorder avec la fragilité et la fugacité des notes du Darjeeling de printemps. Pour le Chaï Impérial, la présence des épices est tellement forte que le choix du thé devait apporter la robustesse et l’astringence suffisantes pour s’harmoniser parfaitement.

Si la sélection des matières premières, feuilles de thé comme ingrédients, est primordiale pour réussir un bon thé parfumé, la mise au point exige une élaboration longue et complexe. Par exemple, certaines molécules contenues dans les mélanges parfumés peuvent être détruites par l’eau chaude tandis que d’autres apparaissent. Ainsi, dans la création d’un Earl Grey, le côté fusant à l’olfaction de la bergamote ne se retrouve pas avec la même intensité lors de la dégustation.

L’influence de la couleur du thé dans les créations

Comme sur un orgue à parfums, le créateur de thés parfumés joue avec les multiples composantes que sont les variétés de couleurs et les origines de thés, car tous ces éléments apportent profils aromatiques, notes et accords différents.

Le thé noir. Cette couleur, selon la provenance du thé, apporte des notes très corsées, parfois miellées, qui viennent notamment bien soutenir épices ou agrumes.

Le thé vert. La fraîcheur et les notes végétales de cette couleur, se marient à merveille avec les fruits, fleurs et notes zestées (la poire, la framboise, le jasmin, gingembre-agrumes, etc.).

Le thé blanc. Originaire de Chine, c’est une couleur très délicate et subtile, avec des notes fines qui s’accordent très bien avec les notes florales.

Me connecter
Me connecter Créer mon compte