lazyload
 

L’histoire en quelques mots

La culture du thé en Géorgie existe depuis les années 1830. Le prince Giorgi Eristavi importa de Chine quelques graines de Camelia Sinensis Sinensis qu’il planta dans la région de Guria, réputée pour son climat subtropical. Au XXe siècle, le thé devient un secteur économique porteur pour la Géorgie. Jusqu’au début des années 1990 et la chute de l’Union Soviétique, le pays produit alors de grandes quantités. Aujourd’hui, selon le ministère de l’agriculture, la Géorgie compte environ 15 000 petites plantations de thé.
 
 
lazyload
 
 

Les variétés de thés

La production est essentiellement tournée vers les thés noirs et verts. Un exemple : le thé noir de Géorgie à la texture ronde et au goût sucré. Ce Grand Cru développe des notes boisées et gourmandes, à la fois fruitées, cacaotées et cirées.
Me connecter
Me connecter Créer mon compte