Quels sont les effets du thé sur le corps ?

Ils sont complexes puisque le thé est à la fois stimulant et relaxant. Apparemment contradictoires, ces effets s’avèrent en pratique complémentaire et apportent un grand équilibre physique et psychique. Ces propriétés sont dues à trois de ses principaux composés, scientifiquement très étudiés : la caféine, la L-théanine et, dans une moindre mesure, les polyphénols.
 
 
La caféine accroît l’attention visuelle, augmente la concentration, réduit le temps de réaction à une stimulation et possède un effet d’éveil et de vigilance marquée. A des doses faibles ou modérées, elle possède aussi des effets bénéfiques sur l’humeur, diminue la douleur et accroît les performances physiques sur des activités d’endurance (running, cyclisme, aviron…) et des efforts intermittents (sports de raquette, de ballons…).
 
 
La L-théanine, un acide aminé propre au thé, induit une relaxation sans somnolence, accroît la libération de dopamine (médiateur du plaisir) et de sérotonine (qui joue un rôle dans l’humeur et la régulation du sommeil), augmente les capacités d’apprentissage et de concentration. Plus relaxante que stimulante, elle retarde l’assimilation de la caféine et en atténue l’effet excitateur immédiat pour l’étaler dans le temps.
 
 
Les polyphénols pourraient jouer un rôle dans l’humeur, notamment dans l’amélioration des troubles dépressifs.
 
 
Ainsi, une méta-analyse (revue des études existant sur le sujet) de 2017 arrive à la conclusion que le thé vert influence les conséquences psycho-pathologiques (par exemple la réduction de l’anxiété), la cognition (mémoire et attention), et la fonction cérébrale (activation de la mémoire de travail). Et souligne que ces effets bénéfiques ne peuvent être attribués à un seul composant du thé, mais plutôt à l’influence combinée de la caféine et de la L-théanine.
 
 
 
 

Est-ce qu’un thé aide à la détente ?

 
Oui, et cet effet relaxant et apaisant est très documenté. Une étude de fin 2018 portant sur du thé matcha rapporte et confirme que la L-théanine possède un effet de réduction du stress chez l’homme comme chez l’animal et avance, elle aussi, la possibilité d’une action combinée de la L-théanine, de la caféine et des catéchines du thé.
 
Deux autres études récentes dont une de 2017 suggèrent toutefois que les thés les plus efficaces pour lutter contre le stress sont ceux qui renferment le plus de L-théanine pour un apport modéré en caféine.
 
 
 
 
 

Quel thé pour lutter contre la fatigue ?

Ce sont les thés à la fois riches en caféine et en L-théanine, donc plutôt des thés verts et particulièrement le matcha.
 
 
Selon des travaux publiés en 2021, la L-théanine, en plus de ses effets relaxants, induit une amélioration de la vigilance et de l’attention, la mémoire de travail et les fonctions exécutives. Or cet acide aminé particulier au thé est plus présent dans le thé vert, car la fermentation réduit ses apports.
 
 
Pour lutter contre la fatigue, de nombreuses études soulignent encore une fois l’impact de l’association de la caféine et de la L-théanine pour améliorer la vigilance et les performances cognitives.
Me connecter
Me connecter Créer mon compte