lazyload
 

Le thé peut-il aider à la digestion ?

Plusieurs expériences réalisées avec des extraits de thé vert suggèrent qu’il réduit la digestion et l’absorption des graisses, mais aussi de l’amidon au niveau intestinal. D’autres études indiquent clairement qu’il augmente la sécrétion gastrique, principalement grâce à son action chimique locale sur la muqueuse de l’estomac. Ainsi, il pourrait donc faciliter la digestion, en particulier après un repas copieux et/ou trop riche.
 
 
Une récente étude britannique a par ailleurs montré son effet bénéfique sur la flore bactérienne intestinale (le microbiote) : d’après les résultats, l’ingestion quotidienne de thé vert pourrait modifier favorablement la composition de l’écosystème microbien en rééquilibrant le rapport bactéries amies/pathogènes. Et ainsi potentiellement lutter contre les désordres intestinaux.
lazyload
 

Le thé peut-il être difficile à digérer ?

Comme tout liquide, le thé peut alourdir la digestion s’il est bu en trop grande quantité après un repas, car il augmente le volume du bol alimentaire et dilue les sucs gastriques. Mieux vaut se contenter d’une tasse en fin de repas et, pour les grands consommateurs, programmer les autres pauses thé en dehors des prises alimentaires.
 
 
Ajouter du lait à son thé peut aussi rendre la digestion difficile. Dans ce cas, ce n’est pas le thé qui est en cause, mais le lait, difficile à fractionner et que certaines personnes en particulier ont du mal à tolérer.
 
 
De nombreuses études ont confirmé ces dernières années l’absence de lien supposé entre consommation de thé et pathologies gastro-œsophagiennes (gastrite, reflux, dyspepsie, brûlures…). Les flavonoïdes, surtout les catéchines – essentiellement présentes dans le thé vert –, exerceraient au contraire un puissant rôle protecteur vis-à-vis des cancers de la sphère digestive, notamment en inhibant la croissance des colonies de bactéries Helicobacter Pylori. Attention cependant à ne jamais le boire brûlant car cela peut générer des lésions de l’œsophage qui finissent par se cancériser.
 
 
 
 

Quel thé boire pour lutter contre le mal de ventre ?

 
Le thé, et plus particulièrement le thé vert riche en catéchines, donne un bon coup de pouce à la digestion après un repas lourd et/ou copieux et protège les organes digestifs. Selon la médecine traditionnelle chinoise, le thé Pu Ehr – un thé sombre fermenté – serait également particulièrement indiqué pour stimuler et alléger la digestion, purifier l’organisme et éliminer les toxines.
 
Cet effet stimulant peut en outre être potentialisé par l’association à d’autres plantes réputées pour leurs vertus digestives : gingembre, menthe poivrée, anis vert, badiane, romarin…
 
 
 
 
lazyload
 

Quel thé ou infusion pour nettoyer le foie ?

Le thé protège et soulage le foie grâce à ses antioxydants mais aussi en réduisant la digestion et l’assimilation des graisses et de l’amidon. Une méta-analyse publiée en 2015 a ainsi montré que la consommation régulière de thé vert réduisait le risque de maladies du foie (stéatose hépatique, fibrose, cirrhose…). Dans le cas du thé vert, cet effet serait lié à son importante teneur en catéchines, particulièrement en EGCG (Epigallocatéchine Gallate).
 
 
Plusieurs plantes sont aussi réputées pour nettoyer le foie après des excès : menthe poivrée, pissenlit, romarin, réglisse, anis, chicorée, citron, chardon-marie, artichaut… Elles agissent entre autres en activant la sécrétion de bile, ce qui permet de soutenir l’action du foie et de l’aider à drainer les déchets.
Me connecter
Me connecter Créer mon compte