La technique traditionnelle du Gong Fu Cha
au Gaiwan

Le Gaiwan est une tasse en porcelaine très fine sans anse, munie d'un couvercle et d'une soucoupe.
C'est le récipient le plus utilisé en Chine et à Taïwan.

Gaiwan
Gaiwan

La tasse de thé à la chinoise

Si cette tasse est communèment appelée Gaiwan, déformation du verbe "chong" signifiant "verser de l'eau", le terme précis est Gaiwan, ou "bol à couvercle".

Comme plusieurs innovations touchant à la consomation du thé, le Gaiwan est apparu sous l'ère Ming.

Contrairement à la terre de Yi Xing, la porcelaine ne conserve pas très bien la chaleur, ce qui fait du Gaiwan un récipient approprié pour les thés fragiles : primeurs, thés verts, thés blancs.

Le Gaiwan peut être utilisé en tasse individuelle, ou en petite théière de dégustation pour savourer en groupe un thé délicat.

Pour déguster un thé au Gaiwan

 
  • Préchauffer le Gaiwan avec de l’eau chaude.
  • Mettre le thé dans le Gaiwan de façon à le remplir à moitié de feuilles.
  • Verser de l’eau chaude sur les feuilles et jetez immédiatement cette eau de rinçage.
  • On peut alors sentir le parfum des feuilles infusées directement dans le Gaiwan, ainsi que les parfums retenus à l’intérieur du couvercle en porcelaine.
  • Remplir le Gaiwan d’eau chaude. Laisser infuser le temps indiqué et versez la liqueur dans un pot de réserve ou directement dans la tasse.
  • Vous pouvez renouveler les infusions jusqu’à l’épuisement des parfums.

Pour en savoir plus, inscrivez-vous à notre atelier des oolong au Gong Fu Cha

Accéder au site de l'École du Thé
Me connecter
Me connecter Créer mon compte