Grands Crus

 
 
 
 
Grands Crus
 
 
Rares et éphémères, les Grands Crus Palais des Thés naissent de l’alchimie entre une variété de théier, un terroir et le talent d’un artisan-producteur. Issus des jardins les plus réputés, récoltés puis travaillés avec passion, nos Grands Crus affirment des personnalités gustatives uniques, qui dévoilent toute la subtilité de leurs origines.
 
 
Voir tous les Grands Crus
 
 

Le goût de l'exceptionnel

 
 
Entre tradition et innovation, chaque Grand Cru est à la fois rare, éphémère et artisanal.
 
 
Rare
Icon Rare
Rare
Au fil des années, François-Xavier Delmas a acquis une connaissance intime des terroirs lui permettant d’avoir accès aux plantations les plus confidentielles. En tissant des relations privilégiées avec les artisans-producteurs, le fondateur de Palais des Thés a accès aux meilleurs thés, des lots rares, parfois limités à quelques kilos, et exceptionnels au niveau gustatif.
 
 
Éphémère
Icon Éphémère
Éphémère
Un Grand Cru est un thé exclusivement disponible durant sa période optimale de dégustation qui ne dure que quelques mois. Les feuilles de thés sont toujours cueillies à pleine maturité afin de révéler ses caractéristiques gustatives uniques. L’approvisionnement en direct depuis les plantations permet ensuite une mise à disposition rapide des thés, garantissant ainsi leur plus grande fraîcheur.
 
 
Artisanal
Icon Artisanal
Artisanal
Si chaque Grand Cru affirme une personnalité unique, c’est parce que chaque thé est travaillé avec passion et exigence. Après la cueillette, qui nécessite des gestes précis, chaque étape de transformation des feuilles requiert un savoir-faire unique : flétrissage, roulage, oxydation, fermentation, torréfaction, triage et emballage.
 
 
 
 
Les zones de production
 
 
De l’Asie à l’Afrique en passant par l’Amérique du Sud, l’Europe et l’Océanie, on trouve des thés d’exception sur chaque continent.
  • Asie de l'Est
    Asie de l'Est
    Asie de l’Est : Berceau du thé et premier producteur mondial, la Chine propose une variété de thés impressionnante. Au Japon, le thé est ancré dans la tradition japonaise depuis le IXe siècle. La Corée du Sud et l’île de Taïwan, sont également des terres de thés reconnues et appréciées.
  • Asie du Sud
    Asie du Sud
    Second plus gros producteur mondial, l’Inde cultive principalement des thés noirs de qualité. Son voisin népalais possède également des jardins situés au cœur de l’Himalaya produisant des thés de toutes les couleurs.
  • Asie du Sud-Est
    Asie du Sud-Est
    À Myanmar, la culture du thé est millénaire et des petits producteurs font émerger des thés de qualité. Avec ses conditions climatiques idéales, l’Indonésie produit des thés de grande qualité. Enfin, le Viêtnam et la Thaïlande élaborent des thés en petites quantités qui valent le détour.
  • Afrique
    Afrique
    Le Kenya est le plus grand acteur du continent. Ces dernières années, il s’est diversifié grâce au travail de petits producteurs de thés noirs, verts et oolong. Au Malawi et au Rwanda, on trouve également des récoltes de haute qualité. Toutes les familles de thés y sont produites.
  • Amérique du Sud
    Amérique du Sud
    Depuis quelques années, la Colombie produit des thés noirs, verts et blancs raffinés. Récoltés dans la vallée de Cauca, ils bénéficient de conditions climatiques exceptionnelles. Le Pérou révèle également quelques raretés, même si sa production reste encore confidentielle.
  • Europe
    Europe
    La Géorgie est un petit pays qui produit du thé depuis le début du XIXe siècle. Dans la région de Guria, située à l’ouest du pays, on y trouve des thés noirs et verts subtils et gourmands.
  • Océanie
    Océanie
    Située au sud-ouest de l'Océan Pacifique, la Papouasie-Nouvelle-Guinée bénéficie d'une grande diversité culturelle et biologique. Sur cette terre de café, quelques rares jardins produisent des thés dans les montagnes des Hautes-Terres occidentales.
 
 
 
Les différentes récoltes saisonnières
 
 
Premières de l’année, les récoltes de printemps sont sans aucun doute les plus attendues des amateurs de thé. Pendant l’hiver, les jeunes pousses du théier ont eu le temps de se charger en minéraux et en acides aminés et cette concentration permet de produire des thés riches, parfumés et complexes.
Visuel mobile
 
Visuel 1
Visuel 2
Visuel 3
Visuel 4
 
Chaque année, nous proposons les récoltes de printemps de quatre pays producteurs.
En Chine, la récolte a lieu en avril dans les différentes régions. On parle de « thés verts primeurs ». En Inde, la plus emblématique des récoltes de printemps est celle à Darjeeling. Selon les années, elle débute entre les derniers jours de février et la troisième semaine de mars. Au Népal, les thés issus des récoltes de printemps proviennent des jardins de l’Himalaya. Enfin, au Japon, Ichibancha (la « première récolte ») est la plus prisée de l’année pour les thés verts.

Deux autres récoltes ont lieu au Darjeeling et au Népal : les récoltes d’été et les récoltes d’automne. Ces Grands Crus s’apprécient par leur grande diversité et leur richesse aromatique.
 
Voir tous les derniers arrivages
 
-->
Me connecter
Me connecter Créer mon compte