Grands Crus

Matcha Meiju

Thé Vert Matcha, Japon
Matcha de qualité exceptionnelle, idéal pour une préparation en thé épais (koicha), mais aussi en thé léger (usucha)
Conditionnement
packaging
Boîte de 20g
40,00 €

Réf.

C233
En stock

Livraison Colissimo offerte en France dès 45€ d’achat *

  • Temps d'infusion 30 s

  • Dosage 1-3 g / 4 à 7 cl

  • Température d'infusion 65 - 75°C

  • Moment de la journée Toute la journée, Matinée

Description

Le Matcha :
Au XIIème siècle, le moine bouddhiste Eisai rapporte d’un voyage en Chine des graines de théier qui seront plantées dans différentes régions du Japon. L’usage à cette époque veut que le thé soit réduit en une très fine poudre, le Matcha, puis battue dans un bol. Longtemps resté l’apanage de la noblesse, sa consommation se popularise petit à petit jusqu’à en devenir aujourd’hui l’élément central de la philosophie et de l’esthétique zen japonaise, grâce à la cérémonie du Cha No Yu.
Le Matcha se fabrique avec des feuilles de Tencha mais qui, au lieu d’être façonnées en aiguilles comme pour le Gyokuro, seront passées dans une meule jusqu’à obtention d’une poudre très fine et d’une belle couleur jade.

Pour le Cha No Yu, on utilise deux types de Matcha :
- L’Usucha – le plus courant – manufacturé à partir des feuilles de jeunes théiers, donne un thé léger.
- Le Koïcha, fabriqué à partir des feuilles de théiers âgés d’au moins 30 ans, donne un thé fort.

Très délicat et raffiné, ce grand cru matcha possède une texture veloutée, moelleuse et un doux parfum sucré.Issu de théiers de plus de 30 ans, il est manufacturé spécialement pour préparer un Koïcha (thé épais consommé lors de la cérémonie du thé). L’arôme de sa liqueur est très intense et agréable.

Le Koïcha :
Le Koïcha est préparé et consommé presque exclusivement lors de la cérémonie japonaise, le Cha No Yu. Celle-ci débute par une collation légère - Le Kaiseki - puis, après une courte pause, se poursuit avec le Goza Iri, moment central de la cérémonie, au cours duquel on sert d’abord un thé épais (Koïcha) puis un autre, léger, le Usucha.

Différences entre Koïcha et Usucha :
- Le Koïcha est bien plus épais que l’Usucha (thé léger), sa consistance est proche de celle du miel liquide.
- Il est plus doux et plus sucré que l’Usucha.
- On prépare habituellement le Koïcha avec un matcha plus cher (matcha ayant un grade réservé aux cérémonies du thé) que celui employé pour l’Usucha.  
- Deux modes de préparations spécifiques et qui divergent en matière de grammage de thé, de quantité d’eau et de battage au fouet (cf explications ci-dessous).
Ainsi, comparé au Seijo no Shiro qui est idéal pour préparer le Usucha, Meiju est un matcha plus épais et concentré. Sa structure est plus complexe et il est moins astringent en bouche.

Suggestion de préparation

Modes de préparation du Koïcha et de l’Usucha :


Le Koïcha :
1) Préchauffer le bol : remplir le bol environ à un tiers de sa contenance avec de l’eau chaude puis tremper uniquement les lames du fouet (chasen). Une fois que le bol est suffisamment chaud, jeter l’eau et le sécher avec un chiffon.
2) Prélever 3 à 4 cuillerées de matcha (environ 3 grammes) avec la cuillère en bambou pour les verser dans le bol. Il est fortement conseillé de filtrer la poudre de matcha avec un tamis très fin avant de la verser dans le bol.
3) Verser environ 40 ml d’eau chaude (65 - 75°C) dans le bol de façon à ce que l’eau recouvre à peine la  poudre de thé Matcha.
4) A la différence de l’Usucha, le Koïcha ne doit PAS avoir de consistance mousseuse. Ainsi il ne faut pas faire de battage brusque et rapide du mélange. Il faut donc mélanger lentement en remuant le fouet dans le sens des aiguilles d’une montre. Le thé obtenu doit donc avoir une consistance plus épaisse et lisse que l’Usucha.


L'Usucha :
1) Préchauffer le bol : remplir le bol environ à un tiers de sa contenance avec de l’eau chaude puis tremper uniquement les lames du fouet (chasen). Une fois que le bol est suffisamment chaud, jeter l’eau et le sécher avec un chiffon.
2) Prélever 2 cuillerées de matcha (environ 1 gramme) avec la cuillère en bambou pour les verser dans le bol. Il est conseillé de tamiser la poudre afin d’éviter les grumeaux.
3) Verser dessus environ 70 ml d’eau chaude (65 - 75°C) dans le bol.
4) Tenir le bol d’une main, et battre la mixture à l’aide du fouet, d’un geste saccadé, en forme de « w », jusqu’à obtenir une mousse bien émulsionnée. Une fois que le Matcha est mousseux, il est prêt à être bu.

Grand Cru : le goût de l'exceptionnel

Rares et éphémères, les Grands Crus de thé naissent de l'alchimie entre une variété de théier, un terroir et le talent d'un artisan-producteur. Issus des jardins les plus réputés, récoltés puis travaillés avec passion, chaque Grand Cru Palais des Thés affirme une personnalité gustative unique, qui dévoile toute la subtilité de ses origines.

Aucun avis
Rédigez votre propre commentaire
Retour