lazyload
 

Quel est le thé le plus riche en antioxydants ?

Ce sont à priori les thés les moins oxydés, car leurs substances antioxydantes sont les plus préservées et les plus puissantes, à savoir le thé vert et le thé blanc. Selon les mesures scientifiques, le thé vert est celui qui possède le meilleur potentiel antioxydant : son indice ORAC, qui mesure la capacité anti-oxydante (Oxygène Radical Absorbance Capacity), est de 1250, tandis que celui du thé noir est de 1130. Le thé blanc pourrait être encore plus riche en antioxydants mais, du fait de sa rareté, il est moins étudié et peu de données sont disponibles.
Selon d’autres mesures scientifiques, le potentiel antioxydant du thé vert pourrait être de 2 à 6 fois supérieure à celle du thé noir. Il y aurait, selon l’Anses (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire des Aliments), jusqu’à 400 mg de polyphénols totaux dans une tasse de thé vert, soit deux fois plus que dans du jus d’orange par exemple. Mais ce, sous réserve du mode de préparation, car la présentation (vrac ou sachets), la température de l’eau, la durée d’infusion ou encore l’ajout de lait ou de citron modifient l’apport en polyphénols.
Par ailleurs, d’autres travaux laissent supposer que les antioxydants du thé noir pourraient être aussi protecteurs que ceux du thé vert. A suivre donc.
 
 
 
 

Quels sont les antioxydants du thé vert et du thé noir ?

 
Compte tenu des différences dans leur élaboration, les thés verts et noirs ne contiennent pas les mêmes polyphénols. Les thés noirs subissent en effet une oxydation de leurs feuilles qui entraîne une transformation partielle de leurs polyphénols principaux en d’autres types de polyphénols (théaflavines et théarubigines).
 
 
Les antioxydants du thé vert sont composés à 70% de catéchines dont l’EGCG (Epigallocatéchines Gallates), à 20% de flavonoïdes polymériques et à 10% de flavonols. Pour rappel, l’EGCG est la substance la plus active et la plus bénéfique (elle est très étudiée, notamment dans la prévention des cancers).
 
 
Dans les thés noirs, on ne trouve plus que 8% de catéchines, 10% de flavonols, 12% de théaflavines, 70% de théarubigines.
 
 
Source : « Thé et santé », Dr Hervé Robert, Editions EDP Santé-Parresia
 
 
 
 
lazyload
 

Le thé a-t-il des effets détoxifiants sur l’organisme ?

Aucune donnée scientifique ne permet d’affirmer que le thé élimine les toxines de l’organisme. Cependant, il stimule les fonctions de deux organes émonctoires (c’est à dire chargés de l’élimination des toxines) incontournables : le foie, qu’il protège et soulage en réduisant la digestion et l’assimilation des graisses et de l’amidon, et les reins, dont il active le fonctionnement grâce à son action fluidifiante sur le sang, tonique pour les vaisseaux sanguins, et diurétique.
 
 
De plus, son pouvoir antioxydant contribue à neutraliser les effets d’un grand nombre de substances néfastes (polluants…) au sein de l’organisme. De surcroît, il permet de bien s’hydrater ce qui facilite l’élimination. Pour toutes ces raisons, on peut supposer qu’il contribue à protéger l’organisme des polluants.
Me connecter
Me connecter Créer mon compte