L'art chinois du thé

Le Gong Fu Cha, que l'on pourrait traduire par « infuser le thé avec méthode et application », ou tout simplement par « le temps du thé », est la technique traditionnelle chinoise de préparation du thé. Elle est idéale pour explorer l’univers aromatique complexe des oolong.

La technique traditionnelle du Gong Fu Cha peut se pratiquer de deux façons différentes :

soit en utilisant un Gaiwan

soit en utilisant une théière

lazyload

Un véritable art de la dégustation

C'est sous la dynastie Ming que s'est diffusée la pratique du thé infusé, que sont apparues les premières théières, et que la terre de Yi Xing a commencé à être utilisée pour leur fabrication. Boire le thé était alors un acte social et raffiné qui intéressait beaucoup les lettrés. Les livres consacrés à l’art du thé ont fleuri, inspirant la pratique dite Gong Fu. “Gong Fu Cha” pourrait se traduire “prendre le temps du thé” et peut être considéré comme un art plutôt que comme une cérémonie.

Aujourd'hui, cette pratique est encore courante dans les maisons de thé en Chine Continentale, tandis qu’à Taïwan, les codes de la dégustation sont poussés à l’extrême.

Les thés dégustés selon la technique du gong Fu Cha sont d'une qualité exceptionnelle, le plus souvent des Oolong, aux arômes très délicats et longs en bouche, et nécessitent l'utilisation de théières faites dans une terre particulière : le grès de Yi Xing, une ville chinoise située à l'ouest de Shanghai. Parmi les autres accessoires, on retrouve le Gaiwan, mais aussi la bouilloire, le bateau à thé  (sous la forme d’un plateau avec un réservoir ou d’un grand plat creux dans lequel seront placées théière et tasses), le pot de réserve, la tasse à sentir et la tasse à déguster.

La technique traditionnelle du Gong Fu Cha

 

Découvrir la technique traditionnelle du Gong Fu Cha avec :

Me connecter
Me connecter Créer mon compte