Le thé : un concentré d’antioxydants

Les feuilles de thé contiennent des milliers de substances actives dont les plus importantes appartiennent à la catégorie des polyphénols. Les catéchines, les théaflavines et les théarubigines sont les trois grandes classes de polyphénols présentes dans le thé2.

Les bienfaits des antioxydants

Depuis de nombreuses années, ces molécules intéressent tout particulièrement les chercheurs en raison de leurs propriétés antioxydantes. Plusieurs études scientifiques ont montré leurs multiples bienfaits sur la santé.
Dans l’organisme, ils s’opposent à l’action des radicaux libres responsables du vieillissement prématuré de nos cellules. Nous savons aujourd’hui qu’ils sont capables de prévenir ou de retarder le développement de certains cancers et maladies chroniques (diabète de type 2, maladies cardiovasculaires…)3.
 
 
 
 

Le pouvoir antioxydant du thé

 
La consommation quotidienne de 3 à 4 tasses de thé diminue le risque de maladies cardiovasculaires, notamment les AVC, d’environ 20 %3.
 
 

La teneur et la nature des antioxydants

Tous les thés ne contiennent pas les mêmes quantités de polyphénols. La teneur et la nature des antioxydants dépendent de plusieurs facteurs2 :
 
 
  • le type de thé ;
  • le type de sol sur lequel il est cultivé ;
  • les conditions climatiques ;
  • la maturité des feuilles lors de la récolte (bourgeons, jeunes pousses, etc.) ;
  • les différents processus de transformation (roulage, flétrissage, séchage, fermentation, etc.).
 
 
 
 
 

Thé vert : le plus riche en antioxydants

Nous dénombrons aujourd’hui plusieurs centaines de thés verts différents. Si chacun d’entre eux possède des caractéristiques uniques, tous ont en commun un mode de fabrication particulier.
 
 

La technique de séchage des feuilles

Les feuilles de thé sont séchées immédiatement après leur récolte afin d’éviter l’oxydation qui se produit naturellement. Ce séchage peut se faire selon la méthode chinoise - avec de la chaleur sèche - ou d’après la technique japonaise, en utilisant de la vapeur d’eau4.
 
 

La technique de séchage des feuilles

Dans les deux cas, nous obtenons un thé vert particulièrement concentré en antioxydants, conservant tous ses bienfaits sur la santé. Selon l’ANSE (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation), la consommation d’une tasse de thé vert apporte entre 200 et 300 mg de polyphénols, soit trois fois plus qu’un verre de jus d’orange5.
Les Long Jing fabriqués selon le procédé chinois et les thés verts japonais Sencha font ainsi partie des thés verts les plus riches en antioxydants.
 
 
 
 

Les petits plus à connaître pour profiter des bienfaits du thé vert

 
1. Le thé vert est fragile. Pour le conserver, l’idéal est de le mettre à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité.
 
 
2. Il est préférable de limiter la température d’infusion (entre 70 et 80 °C) et sa durée pour préserver ses propriétés antioxydantes.
 
 
3. Le thé en vrac doit être privilégié pour ses qualités nutritionnelles et organoleptiques supérieures.
 
 
 
 
 

Thé noir et thé blanc : moins concentrés en antioxydants ?

Tous les types de thés contiennent une quantité plus ou moins élevée d’antioxydants.
 
 

La technique de séchage des feuilles

Du fait de l’oxydation des feuilles pendant leur fabrication, la teneur en catéchines des thés noirs est plus faible que celle des thés verts. Ils contiennent cependant d’autres molécules antioxydantes, comme les théaflavines et les théarubigines dont les bénéfices pour la santé sont reconnus6.
Quelques suggestions ? Les Pu Erh sont des thés noirs très doux. Réputés pour leurs propriétés bienfaisantes, les Chinois les considèrent comme des plantes médicinales.
 
 

Thé blanc et antioxydants

Fabriqués selon un protocole très élaboré préservant la qualité de leurs principes actifs, les thés blancs possèdent également de nombreuses vertus médicinales. Ce sont des thés non fermentés et très peu oxydés. Prisés pour leur rareté et leurs arômes délicats, ils contiennent de fortes concentrations d’épigallocatéchines, des antioxydants aux propriétés antibactériennes7.
 
 
 

Notre sélection de thés riches en antioxydants

Pour allier plaisir des sens et bienfaits sur la santé, découvrez une sélection de thés savoureux et riches en antioxydants.
 
 
Tous les thés ne contiennent pas les mêmes quantités de polyphénols. La teneur et la nature des antioxydants dépendent de plusieurs facteurs2 :
 
 
  • 1. Le Matcha Impérial Bio : d’origine japonaise, il s’agit du thé vert le plus riche en antioxydants.
  • 2. Le Pu Erh Impérial : très réputé en Chine pour ses qualités médicinales, c’est un thé que vous pouvez conserver longtemps et dont les saveurs évoluent avec les années.
  • 3. Le Yin Zen Céleste : il s’agit d’un thé blanc Grand Cru de Fujian. À l’infusion, ses bourgeons duveteux aux reflets argentés exhalent des arômes fruités et fleuris.
 
 

Les trois points clés à retenir

 
  • Catéchines, théaflavines, épigallocatéchines… Le thé est l’une des plantes les plus riches en antioxydants.
  • Parmi tous les thés, le thé vert est celui contenant le plus de polyphénols, de puissants antioxydants.
  • Les antioxydants présents dans le thé ont de nombreux bienfaits sur la santé. Ils réduisent notamment le risque d’AVC, de diabète et l’apparition de certains cancers.
 
 
Me connecter
Me connecter Créer mon compte